C’est un nouveau coup dur pour le gouvernement, et non des moindres. La ministre de la transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, a en effet été prise en photo dans un restaurant vegan parisien à la mode, entourée d’autres convives (dont l’ancienne ministre Amélie de Montchalin). On y voit la ministre, apparemment souriante et décontractée, déguster un poke bowl végé (sic).

Devant l’ampleur du scandale, Agnès Pannier-Runacher a pris l’initiative de faire un test de taux de cholestérol, et ce dès le lendemain de la publication du cliché, en le justifiant par ces mots : « je veux montrer aux Français que, moi aussi, j’en ai ».

Interrogé par l’AFP, Christophe Béchu, ministre de la transition écologique, a assuré ne pas avoir eu connaissance de telles pratiques de la part de sa collègue, en admettant notamment ne pas savoir « ce qu’est un pokémon ».

Il se chuchote qu’Emmanuel Macron, visiblement agacé par cette nouvelle affaire qui éclabousse le gouvernement d’Elisabeth Borne, aurait eu cette cinglante remarque auprès de ses conseillers : « elle n’aurait pas pu bouffer une entrecôte, comme tout le monde ? ».

Une affaire qui risque en tout cas de provoquer quelques remous dans les semaines qui viennent, dans la mesure où la Fédération Nationale des Chasseurs, tout comme Interbev, ont déjà réagi par voie de communiqué de presse pour marquer leur désapprobation. Elisabeth Borne a promis de les recevoir à Matignon d’ici à la fin de la semaine.

One thought on “🥦Scandale : Agnès Pannier-Runacher surprise dans un restaurant vegan parisien”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.