En raison de la sécheresse estivale, la municipalité de Rennes a trouvé une solution imparable pour ne pas gaspiller une eau bien trop précieuse : encourager l’usage d’une ressource locale bien connue.

Validée par le conseil municipal de Rennes, la nouvelle n’a pas tardé à faire réagir : en effet, les habitantes et habitants de Rennes devront désormais préférer la 8.6 pour les douches et autres ablutions, afin de permettre à l’eau potable d’être mieux consommée et redirigée vers les exploitations agricoles.

Comme la 8.6 est disponible en quantité relativement remarquable dans la cité bretonne, l’équipe municipale a réussi à montrer que l’on peut proposer un réemploi particulièrement astucieux en période de crise. Nous avons interrogé plusieurs habitants, comme Thibaut, 28 ans. Pour lui comme pour d’autres, il s’agit d’une évidence : « ce n’est pas la première ni la dernière fois que je me baignerai dans de la 8.6 » a commenté le jeune homme.

3 thoughts on “Sécheresse : à Rennes, de la 8.6 pour économiser l’eau”
  1. La parution de votre média jette un pavé dans la mare de l’espace médiatique internet
    Face à un tel impact, il serait souhaitable de monter sans tarder une cellule de soutient psychologique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.