C’est une nouvelle qui fait déjà sourire les investisseurs de la tech et les activistes écologistes : une start-up texane, baptisée Climate4Good, a lancé le projet « A virtual planet for a dead planet » (une planète virtuelle pour une planète morte en français, NDLR). Le principe est simple et peut même paraître enfantin, puisqu’il s’agit de planter des arbres, afin de participer à la lutte contre le réchauffement climatique.

Pourtant, dans ce cas précis, il existe une petite astuce : en effet, ces arbres ne seront pas plantés dans nos villes ou nos campagnes, mais directement dans le metaverse, via d’ingénieuses lignes de code disséminées dans cet univers virtuel. Gary Gross, co-fondateur de Climate4Good, précise : « l’idée est d’encourager les entreprises installées dans le metaverse à agir concrètement pour le climat, et à les sensibiliser via un système d’achat de lignes de code qui leur permettront de planter des arbres virtuellement – plus besoin de s’embêter à le faire dans la vraie vie (IRL, NDLR) ! ».

Autre particularité : ces arbres spéciaux pourront également s’acheter via des systèmes de NFT, ce qui les rend encore plus uniques. « Certes, le numérique pollue toujours un peu, mais quand au moins l’arbre virtuel ne coûte rien à entretenir – des coûts réels qui peuvent donc être réinvestis dans la protection de l’environnement, plutôt que dans son entretien », souligne Gary Gross.

D’ores et déjà, le gouvernement français a salué cette avancée et annoncé faire une demande à Climate4Good afin de créer des nappes phréatiques virtuelles dans le metaverse, afin d’apporter une solution aux sécheresses récurrentes qui frappent le territoire national.

4 thoughts on “Technologie : des arbres dans le metaverse pour sauver la planète”
  1. Acheter des arbres virtuels sur le Metavers est une hérésie écologique et une aberration commerciale de NFT qui consomme du CO2 ! Il en est probablement de même pour les nappes phréatiques…théme moins connu des écologues ? Il pourrait surgir des sources de solution aux sécheresses persistantes qui commencent à frapper notre territoire !

  2. Bonjour,

    Je propose sérieusement de transférer nos vies dans le metaverse comme cela plus besoin de culpabiliser à la place des gens qui s’en foutent royal de foutre la terre en l’air.
    Se complaire dans la matrice……….
    Ou bien, faire comme les riches conquérir l’espace parce que ça fait chic et encore plus se voiler la face.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.