Transformer sa chambre de bonne en 6 m2 en une séduisante aubaine pour celles et ceux qui veulent réduire leur impact carbone ? C’est la fabuleuse idée d’Engueran, qui a eu la lumineuse et juteuse idée de s’inspirer des tiny house pour proposer son parc immobilier aux parisiennes et aux parisiens qui souhaitent s’engager dans un mode de vie plus écologique.

Engueran, propriétaire parisien, est un jeune homme qui s’est fait tout seul, en travaillant d’arrache-pied pour entretenir le parc immobilier hérité d’une partie de sa famille. Cet homme d’affaires besogneux est en effet à la tête d’une dizaine de biens intra muros, et en avait assez de voir défiler les files de locataires potentiels. « Ces gens se présentaient à chaque fois avec des dossiers trop gros, pour habiter dans des petits logements trop polluants ; typiquement un truc de pauvre », commente notre businessman.

Engueran n’a pas démérité : avec quelques matériaux et un peu d’huile de coude, il a réaménagé ses chambres de bonnes en espaces cozy, mieux isolés et parfaitement écologiques – un régal pour les yeux. « Ensuite, je suis bien évidemment passé aux tiny dossiers : une simple lettre de recommandation de la Banque de France, une autre du Trésor Public, et c’est parti ! », se réjouit-il.

Hélas, notre petit patron a vite déchanté : « aucun locataire potentiel ne pouvait fournir ses documents… c’est bien l’administration française, ça, encore ! ». La solution a donc été toute trouvée : ces tiny apartments sont désormais accessibles à la location sur Airbnb. Pourquoi ? « Pour dépanner celles et ceux qui souhaitent faire l’expérience parisienne comme de vrais parisiens », assure Engueran. Une idée inspirante, qui devrait faire… des petits !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *