C’est à Limoges que Gaspard, 36 ans, a réalisé l’impensable. « Je ne sais même pas si je pourrais le refaire, j’ai juste pris ce qui me tombait sous la main pour faire genre je cuisine, et… voilà ». En quelques dizaines de minutes, cet homme a en effet réussi à assaisonner correctement du tofu, alors même qu’il n’y croyait plus.

« En vrai, ça fait des mois que ma copine essaie de me faire apprécier le tofu ; quand elle le faisait, c’était trop bon, mais de mon côté je n’arrivais pas à le cuisiner. C’était toujours fade quoi, je comprenais pas pourquoi ». Mais peu importe : Gaspard n’allait pas se laisser décourager. Si sa compagne, ainsi que des millions de personnes à travers le monde y arrivaient, alors pourquoi pas lui ?

« Au début, j’ai pensé aller en Asie pour voir comment ils faisaient, mais c’était pas bon pour l’empreinte carbone. Alors j’ai commencé à essayer de mettre des trucs normaux dessus, genre de la moutarde ou de la mayo ». Des essais peu fructueux qui font failli faire abandonner Gaspard – et le faire succomber à une bavette saignante.

Fort heureusement, ce limousin, développeur web de profession, a persévéré. En devenant le premier homme français à assaisonner du tofu de manière correcte, il permet enfin au pays de Paul Bocuse de se hisser, plusieurs centaines d’années après d’autres nations, au rang des pays qui ont réussi à apprivoiser les particularités gustatives du tofu. Gaspard songe désormais à s’attaquer au seitan, pour le plus grand bonheur de ses proches.

One thought on “🧈Il réussit à assaisonner du tofu : une première mondiale”
  1. Le tofu, le truc qui tue !
    Comme y disent à l’armée quand y sont alarmés :
    Ah le tofu !
    Parce que le véritable avantage du tofu est que quand un y a goûté on sent bien que la vie n’est pas si belle !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.